Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Mariam de Sainte Cécile

Illusion quand tu nous tiens !

31 Mai 2013 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Channeling Messages

Que sont donc les illusions que nous avons sur les personnes que nous côtoyons ?

Sur les situations et les choses ou autres?

Aussi parfois sur nous même ?

Comment en faire abstraction ?

 

REPONSE:

 

Ces illusions sont issues d’une méconnaissance de la réalité véritable de l'essence des personnes, de la situation ou des choses!

Illusions qui ne nous permettent pas de prendre la dimension exacte de ce qui est ! (Méconnaissance qui nous convient bien en en premier temps)

 

Ce n’est donc pas l’extérieur observé qui nous enduit en erreur, mais nos propres paramètres qui n’ont pas été performants, qui nous ont trompés, car nous l’avons désiré et crée ainsi !

 

Ce n’est donc pas cet extérieur qui nous a trompé !

Non encore une fois !

 

Alors qui a crée ces illusions ? qui vont nous désillusionner en se heurtant au sujet que nous illusionnons.

Nous, bien sur car ces illusions sont issues des nos propres paramètres personnels composés de notre vécu émotionnel, éducatif , instructif de nos composantes familiales ,sociales ,religieuses ou pas, en résumé : nos attentes nos désirs !qui sont aux avants postes de notre armée intérieure.

 

Il est donc génial de perdre ses illusions sur tel ou telle , cela nous permet de voir avec netteté mais encore faut- il après avoir perdu ses illusions, accepter de se désillusionner en reconnaissant s’être illusionné nous- même donc de ne pas reporter la faute sur le sujet ou autre ayant servi de cobaye !

 

Nous ne pouvons reprocher à l’autre d’être lui-même tout en restant ce que nous sommes nous- même !

Une fois bien désillusionné que reste il ?

 

Mais l’amour impersonnel, l’état d’amour !

 

Qui nous permettra non pas de subir mais d’ accepter l’ autre, la situation, la chose ou nous même dans ce qui est dans l’ état présent, accepter sans réaction, sans jugement, avec pour nous la liberté d’être ce que nous sommes dans notre justesse spontanée !

 

C’est le regard de celui ou celle qui se sait déjà hors jeu mais qui joue encore parce que la vie le ou la promène encore de ce coté, en sachant aussi que son libre arbitre peut à chaque instant dire comme à la roulette : Stop les jeux sont faits rien ne va plus !

 

Ce positionnement d’ailleurs " observez le", positionnera l ‘autre et la situation sera alors positionnée autrement et le jeu repartira sur d'autres bases jusqu’à un autre positionnement des participants !

 

Alors le regard désillusionné, balayons les petits résidus d’illusion nouvelle qui reviennent tels des poussières mal dissoutes, nous pouvons aimer ce qui se présente à nous en toute liberté de vie !

 

Comme dit la chanson  de Jean Ferrat :

Aimer à perdre la raison ,aimer à ne savoir que dire, aimer……………AIMER!

Mariam ce 31 MAI 2013

 

 

Aimer les roses de Marie! L'essence des mots Marie ou Aimer est identique !

Aimer les roses de Marie! L'essence des mots Marie ou Aimer est identique !

Lire la suite

La Complainte de l'Errance

30 Mai 2013 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Poésies-Textes Poétiques

J’ai eu froid, au bais de l’octroi.

Les portes des tavernes sont restées closes.

Tant mieux pour moi !

Mes frères m’ont tourné le dos.

Mes pères m’ont rejeté, dans de grands fossés.

Tant mieux pour moi !

Mes habits loqueteux, au vent, se sont envolés.

Me voici nu, comme au jour de ma naissance.

Tant mieux pour moi !

Dans les déserts, au soleil, ma peau s’est brûlée.

Une soif d’ailleurs, m’a consumée.

Tant mieux pour moi !

J’ai cherché, ou ? J’ai cherché, pourquoi ?

Je n’ai rien trouvé, je n’ai rien gardé.

Tant mieux pour moi !

Il ne restait que le dedans de moi.

C’était encore trop d’encombrement.

Tant mieux pour moi !

En regardant dedans, j’ai vu que grand ménage était nécessaire.

Tant mieux pour moi !

J’ai laissé, s’envoler tous les souvenirs,

qui me gardait prisonnier de ce geôlier, MOI !

Tant mieux pour moi !

Plus de traces, plus d’ombres, que la lumière, au-dehors au-dedans.

Rien, le vide, le plein.

Tant mieux pour moi !

Il n’y avait rien, dans ce plein de lumière.

Mais, je me sentais vivant au très fond de moi.

Tant mieux pour moi !

Mes yeux se sont décillés, je l’ai vu.

Lui, habillé de lumière.

J’ai su, que lui, c’était moi.

Tant mieux pour lui et moi !

Dans la lumière, je suis resté avec lui.

Et depuis,…… JE SUIS !

Tant mieux pour vous !

 

MARIAM

Inspiré par l’énergie : TAGORE

Sainte Cécile 5 janvier 2007

Lire la suite

Les Jardins d'Archanciel

28 Mai 2013 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #http:--lesjardinsdarchanciel.over-blog.com-

http://lesjardinsdarchanciel.over-blog.com/

C'est un Blog nouveau De Mariam De sainte Cécile,composé principalement de photos!

Nature, paysages,Jardins, fleurs, fruits, légumes.

ce blog est complémentaire au blog:http://les-cahiers-de-ram.over-blog.com/

merci de lui réserver un bon accueil!

Les Jardins d'Archanciel
Lire la suite

Hommage au Poète

26 Mai 2013 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Album photos

Il est mort le poète ,dans un grand champ, dans un grand champ......

Il avait des bleuets,des coquelicots, rouge sang,des herbes vertes...

Un cadeau de la nature  pour le poète!

Hommage au Poète
Lire la suite

Les Rêves de l'Enfance....

24 Mai 2013 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Accueil-Présentation

Les rêves de l’enfance…..

Parmi ces rêves se trouvent les germes de notre futur, je me souviens de mon rêve d’écrire…………

Du plaisir intense à saisir un espace de temps bien à moi , un espace tranquille et privilégié avec les accessoires, tel la page blanche , le crayon ou la plume qui m’accompagnaient dans mon voyage imaginaire.

Nous partions, puiser quelque part un trésor qui se matérialisait sur le papier . Mes yeux découvraient éblouis cette création.

Après bien des errements je reviens à l’écriture , même imparfaite…. c’est quelque chose d’ une partie de moi inconnue qui me revient, alors je me rappelle :

Le refuge de mon enfance était un tronc creux, là tout à loisir, j'étais la pluie, l'odeur de la terre mouillée ou la houle sur la mer des grands champs de blé doré au soleil, la nature était ma partenaire! Les voyages de l'existence m'ont éloigné et gardé prisonnière, avec une idée fixe m'évader ! Trouver mon île d' Avallon!

D'année en année la quête s'est avérée difficile mais O combien instructive!

Enfin, je l'ai trouvé cette île, il y a maintenant Treize ans, là, la terre magique se vit au cœur du cœur avec les esprits de la nature, cet espace privilégié, j'ai à cœur de le préserver, mais aussi de permettre son ouverture à qui sait le comprendre avec son aspect sauvage, ses plantes aromatiques, son ciel étoilé,...à suivre ICI!

Arc en Ciel à Sainte Cécile

Arc en Ciel à Sainte Cécile

Lire la suite

SEUL

11 Mai 2013 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Articles et textes

_0014.jpg

Seul, au seuil de soi- même, voilà le premier pas vers la connaissance véritable,

s’ouvrir la porte intérieure de  son être profond, s’enfoncer dans les tours et détours de son être le connaître pour ce qu’ il est, l’accepter et doucement, tout doucement par amour le guider  avec sincérité,  simplicité, humilité, vers sa verticalité, vers sa pureté, son véritable état d’être divin.

 

Ce que les humains ont le plus de difficulté à accepter ; c’est justement  cela :

Être seul en paix en harmonie avec soi et les autres. Cette peur les mène vers la  solitude  et son cortège de dérives et douleurs.

 

Pour ne pas être seul donc : UN, on se couple on devient :DEUX donc en dualité immédiatement. On chemine en s’appuyant sur l’autre, légèrement ou en l’écrasant de notre comportement  quel qu’il  soit !

 

Et voilà que par un trait de génie ,on recherche  des groupes  avec lequel on s’illusionne en pensant être  en affinité  .Au lieu d’être fluide, on devient lourd des autres membres, on va trouver mille avantages matériels, uniquement matière et  donc rattaché à l’illusion terrestre

 

 Sur la terre tout est groupe, pour se  sécuriser, pour se rassurer ,pour se glorifier de son appartenance à ceci  à cela, pour se  valoriser ,pour se  reconnaître par le groupe, pour   se rassembler ,pour se regarder extérieurement,  à travers l’autre  comme une danse des canards à la queue leu leu on se groupe aussi pour exploiter, manipuler, profiter, spolier, guerroyer, tuer, asservir, coloniser et autres.

Les variantes sont nombreuses en genre est en espèces.

Les groupes se scindent en deux ,les groupes reconnus donc autorisés, justifiés, toujours par eux mêmes bien sur !Ceux  qui sont  contre ,sont  interdits, sectaires, à effacer, à détruire.

 

 C’est normal pour la terre duelle, où  tous est groupe. Ils sont tous sectaires, c’est leur seul point d’ unité )  ces grappes humaines diverses de tout poil et de tout bord appliquent une parfaite dualité  qui les divise (à qui profite diviser pour mieux régner ?)

 

Tout est merveilleusement manipulé, utilisé, les groupes se retrouvent sous des genres divers, pour les plus connus : politiques, religieux , biologiques, musicaux, artistiques ,culinaires………….

J’en passe et des meilleurs, tout est groupe même, les plus petits, les moins connu : les tricoteuses de mon quartier, ou  les clubs canins  ou les adorateurs de l ‘oignon……...

 

Chaque groupe se sens supérieur à l’autre, il   se prend pour le nombril du monde !

 Pourtant chaque membre nait seul, meurt seul ,chaque humain à la même valeur divine identiquement .

Tant que le regard de l’être a besoin des autres, de l’autre, du groupe, il ne prend pas le chemin de sa maîtrise, tout en prenant le chemin de ce qu’il croit être, de ce qu’il a besoin d’expérimenter.

 

Un maitre face à lui même est toujours seul sans jamais être en solitude il est complet il est un avec lui avec tous !

Nous sommes tous des maîtres en potentiel des maîtres qui errent dans l’illusion et la dualité.

Un jour un événement  provoquera une étincelle, une lumière qui éclairera, alors le maître ouvre sa porte intérieure, seul pour son UN, pour son UNITE.

Lire la suite