Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Mariam de Sainte Cécile

Chocho le bonnet Magique!

23 Décembre 2014 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Contes-Histoires-Faiéries

Voulez vous écouter l’histoire de :CHOCHO ?

Qui est Chocho ?

C’est un objet très particulier, un objet magique, sous l’apparence tout à fait anodine d’un bonnet de laine !

L’histoire a débuté cet été quand un petit garçon a dit à sa grand mère cette phrase : dis….j’aimerais bien gardé quelque chose de toi…pour quand tu seras plus là…enfin quand tu seras partie.. au ciel. Tu comprends je penserai toujours à toi…comme ça .

-Oh oui ! Grand mère comprenait très bien, tout ce qui se cachait de sensibilité, de crainte, de peur et d’attente de besoin de rassurance ,derrière ces mots !elle a caressé les cheveux de son petit fils, elle a dit : je vais y penser !

Dans l ‘histoire on va nommer la grand mère: Mariam et le petit fils :Guilhem ce sera plus pratique ,bien sur il n’y a aucune ressemblance avec des personnages connus ou existant !

- Donc Mariam  et Guilhem ont des points communs, voyons :ils sont certainement aussi têtu l’un que l’autre ,on peut dire qu’ils ont du Caractère ,dès fois :sale Caractère , une bonne intelligence  de tête et de cœur , un cœur énorme très gros , en fait parfois ils se comprennent sans les mots, c‘est pratique mais pour garder un secret entre eux ?

Pas possible ! Mariam sait toujours tout !Même sur les bêtises  que fait Guilhem. Guilhem demande de lui faire confiance !

il veut dire : le comprendre et l’aider en dehors de cette agilité coquine et taquinerie chronique qui créent ce tourbillon de bêtises petites ou grosses!                                

Mariam a compris elle fait confiance à Guilhem alors elle se creuse la tête .

Qu’est ce que je vais lui donner? qu’il sente mon amour et qu’il  le garde toujours à travers un objet ?

Mariam pense si fort que de grosses fumées tricolores en  énormes panaches lui sortent  par les deux oreilles !

Cette fumée envahie toute la bergerie, elle cherche, gratte  , tourneboule en tout sens ! Les souris décampent affolées , les araignées se refugient dans leur toiles , les mouches tombent assommées… splaaf !

- et…alors, non mais ça va pas !  s’écrie une petite fée qui avait élue domicile chez Mariam pour une ronflette de 1000 ans !

-Mariam tu nous les brises menues ! Tu cherches quoi ?  alors moi je me bouche les oreilles ! Passe moi un bonnet de nuit féérique ,oh pis tiens, tu n’as qu’ à lui faire un bonnet bien chaud , bien grand, bien laineux, mieux un bonnet ou  j’aurais plaisir à ronfler moi la fée des surprises !

-Ah bon… tu veux partir de chez moi…  ingrate ?

-Chez toi ou avec Guilhem dans un Chocho bonnet je ne vois pas la différence !

-Bon alors la fée ,ce bonnet tu vas m’aider à le rendre magique ! OKAY ?

-Oui  OKAY ! Mariam t' a pas besoin de crier ,tu m’escagasses les oreilles !

-La fée et Mariam ont choisi la laine ,les aiguilles ; elles ont monté les mailles et à chaque maille ,elles ont soufflé dessus la formule magique « qu’on ne vous dira pas ici "! NON NON ! car elle est secrète mais on peut la résumer par : je t’aime Guilhem !

Sur 60 mailles par 60 rangs, elles ont caché et croisé 3600 fois la formule magique, c’est vous dire la puissance de la magie dans le bonnet!

-Pas mal  dit la fée !- Qu’est que je vais bien roupiller là dedans !

-Tu crois ça ?dit Mariam ,je te nomme gardienne de ce bonnet !

-Uouiiiii a dit la fée !

-Attends un peu que je te précise dit Mariam :quand Guilhem sera triste, appeuré, ou craintif tu dois lui glisser des formules de joie !     

-Okay  dit  la fée !

-Quand Guilhem sera boudeur ,tu dois lui montrer à quel point c’est inutile !

-Oh !!!!!!!tu me donnes là un gros travail Mariam !

-Mais non ma petite fée plus il grandit, moins il boudera car il aura de plus en plus confiance en lui !

-Bon admettons !

-Quand il aura besoin de sentir qu’on l’ aime ,tu dois le faire fondre d’amour !

-Là c’est fastoche, dès qu’il aura le Chocho bonnet sur la tête, il va bien la sentir la chaleur de ton amour dans le tricot, à en transpirer par les oreilles, là je n’aurais pas beaucoup de travail !

-Bon top là ? dit Mariam à la fée, elles se sont serrés la pince le pacte est conclu !

-Tu l’as pas fait un peu grand  ce bonnet dit la fée ?

-Mais non je veux qu’il puisse le porter jusqu'à 90 ans !

-Et bé …dis donc comme ça s’il est chauve ça lui servira de bonnet de nuit !

-Tu as de la chance Mariam que moi je vis 1OOOans !

-Et oui la, fée ! c’est bien pour ça que je te demande de rester dans le Chocho bonnet !

-Tu penses à tout Mariam ?

-Non la fée, je ne penses pas à tout mais J’aime mon petit Guilhem !

-Pourquoi tu dis petit ?

-Il a grandi !

-Oui je sais !Mais dans mon cœur c’est mon petit Guilhem ! même quand je le gronde ! tu comprends la fée ?                                

-Bof! dit la fée des surprises ,les humains c’est toujours tordus et compliqués nous on est direct , tout simple ! Allez suffit Zou , que je m’allonge sur cette laine moelleuse et..ron ron rrrrrrr peuchhhhh !

-Mais… la fée… tu ronfles ! tu ronfles !                                                

-Aïe ! Mariam ! tu me piques qu’est ce que tu fais encore ?

-Je couds , une étoile rouge en haut du bonnet : c’est moi ! Une  bleue en  bas du bonnet : c’est Guilhem ,comme ça je serais toujours près de lui ,à travers les étoiles  , les petites étoiles représenteront les pensées bleues de Guilhem qui pensera à moi et les rouges moi qui protègerait Guilhem quand je serais au ciel !

-Oui ! c’est comme tu le penses a dit la fée ça me fera moins de travail !

-Ouah Ouhhhh     Oooo, je baille ! Aïe !tu m’as encore piqué ,à coudre les étoiles au fil vert ; des fois un peu taré du bonnet la grand mère, bon Mariam ce n’est pas bientôt fini ?que je me rendorme moi !

-Si si …la fée j’ai fini juste un mot :je t’aime Guilhem !

-Et bin… il n’est pas sourd …Mariam… il le sait !

-Uoui mais le dire encore :c’est bien ! il faut lui faire confiance :je t’aime Guilhem !

-Et allez…. elle recommence… elle radote la grand mère !moi je dors; Zou tiens !

RRRRRRRRRRR RONRON je suis au pays des rêves et de la faérie zzz

Zzz zzz OH qu’il est chaud ce Chocho bonnet que je vais être au poil pour les 100ans à venir !ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ !

La Fée et Mariam pour Guilhem!

Chocho le bonnet Magique!
Chocho le bonnet Magique!
Lire la suite

Positionnement Personnel

6 Décembre 2014 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Articles et textes

L’expression qui émane d’un être  par son état d’être , sa gestuelle , sa parole, par ses écrits,  ses récits dans le cadre  d’une culture philosophique ou  ésotérique, politique ou spirituelle , scientifique ou  médical , religieuse ou athée , matérialiste ou autres, toutes les captations médiumniques, les canalisations, les retransmissions d’êtres lumières  sont l’expression d’une individualité qui puise en ce qu’elle est.

Tout ce qui s’exprime par un être est  un POSITIONNEMENT PERSONNEL !

 Ce n’est pas quelqu’un qui parle à travers nous,  c’est nous qui parlons pour quelqu’un qui nous souffle les mots .On peut citer n’importe qui ! Personne ne peut le prouver, certes on sent la différence de vibrations qui va moduler les mots, oui on peut dire des choses que l’on ne sait pas, en bon médium  cartésien que je suis, j’ai vérifié cela ! Tout ce que j’ai retransmis viens d’un moi-même plus vaste que le petit moi que je suis ! ce qui est réel, c’est pas de le retransmettre mais de l’expérimenter  sur moi même en premier !

Que l’unité exprime ainsi une vision des expériences d’elle- même par une individualité : oui!

Mais elle n’est pas son entièreté pour qu'elle le soit il est nécessaire d’écouter toutes les versions cependant une seule s’adaptera à chaque individualité : la sienne propre émanée par elle même.

 

Quand on touche cela en son intérieur, il est simple de réaliser que l’on ne peut aucunement transformer ou aider l’autre s’il ne s’aide pas lui même !

Les grands sages, les grands maîtres illuminés (encore très peu sur la terre) vont  vous écouter, vous demandez de méditer,  ils vous poseront des questions : pourquoi penses tu cela, pourquoi dis tu cela ?

Ils vous diront  que la vie est une grande école, mais ils ne vous diront rien de plus si ils sont  vraiment sages. A  vous d'apprendre de vous même par vous même !

Car ils savent que plaquer  sa propre version explicative ne fera que vous ennuager un peu plus ,  sans vous aider !

Lorsque beaucoup de personnes en chemin se découvrent, elles désirent  aider les autres, en faites elles désirent surtout les persuader de leur vision, souvent ce n’est pas gratuit  donc vous, cobaye  vous allez rémunérer votre expérimentateur aideur ?alors que c’est vous le cobaye qui devrait recevoir un salaire pour avoir fourni autant d’énergie à son aideur! En  réalité c’est l’aideur qui s’aide lui même à travers vous !

Des qu’il y a un échange pécuniaire nous avons un job, un métier, une source d’énergie  une aide lucrative  pas une aide  gratuite!

La spiritualité qui porte maintenant un vêtement très usagé est mêlé à toutes les sauces, c’est parfait! Ainsi on se rapproche de la totalité de la vie qui est divine donc spirituelle ,aussi la coupure cesse. 

J’ai vu certains hommes se parer de l’auréole  de soigneur spirituel pour  draguer des femmes  sur le net, il  faut croire que leurs charmes sont éventés !

Des femmes  se parent des  titres de guérisseuse, de grande prêtresse ou autres pour augmenter leurs prestiges. Ou se trouve le rayonnement de leur lumière intérieure ?

Tout ce folklore est encore une étape  sur le chemin, le tout c’est de sortir de cette couche illusoire, juste glorifiante pour l’égo pour arriver à :

je ne suis rien de tout cela, juste je suis !

Pour arriver à un je suis épuré  il y a pas mal à décrotter même et surtout au sein du manteau spirituel.

Le brassage actuel  des énergies me fait penser à la lessiveuse de ma mère,elle la mettait ,  sur un feu très fort  l’eau de la lessiveuse chauffée depuis le bas  montait en pression  jusqu’en haut et se répandait à travers  un goupillon sur le linge ce brassage finit par très bien laver le linge :, les draps , les serviettes ,  les torchons et chiffons noircis  ( si si tout mélangés)ils bouillent  très fort en ce moment ,ce linge  sale : c’est nous !

Bonne lessive à chacun !

Positionnement Personnel
Lire la suite