Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Mariam de Sainte Cécile

Oiseau-vole! / Homme -Vole?

15 Janvier 2015 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Articles et textes

Oiseau -vole ! Homme -vole ?

Comment l’homme pourrai t’ il s’envoler n’étant pas pourvu d’ailes de sang, de chairs et de plumes ?

Conception idiote !...Nous dirait un esprit basiquement, pragmatique !

Certes, il aurait raison pour ce qui est du physique. Le sens » voler » pour un être humain est donc employé symboliquement, exprimant le fait de s’ élever au- dessus de sa condition psychique ,de se dégager de son obscurantisme, de chercher à éclairer par la lumière de l’esprit ce qui de lui se sens, lourd, emprisonné dans des pensées mentales.

Ce dont quoi la mort physique le libéra pense t’il en un premier temps.

Les libérés vivants existent bel et bien pour cela un long chemin souvent difficile, il faut emprunter dirait : Maître Yoda!

Avant tout décollage un apprentissage (apprenti- sage) est indispensable sinon : pas l’ombre d’un décollage n’est possible, comme l’oie attachée à son piquet, qui tourne en rond.

Il faut donc rompre avec les idéologies du passé !

Voir différemment avoir une soif intense d’un autre monde d’une vie différente, il faut VOULOIR mais là encore vouloir n’est pas POUVOIR, il faut donc de se donner les moyens d’avancer !

Cette avance chacun la fait selon ce qu’ il est depuis ses propres fonctionnements qui vont au gré des expériences se modifier, s’ajuster à l’oiseau qui vole pour aller plus près de L’état JUSTE. L'homme oiseau va vers cette lumière lointaine, combien de dépressions seront traversées ?... Beaucoup !

Mais après la dépression il y la montée en pression.

Monter monter, monter….comme un escargot ?

Ou comme un avion à réaction ?

Le goth (escargot)même si il est le char de Dieu en mythologie ,aura le temps de fossiliser ses expériences vu sa lenteur !

L’ avion à réaction que certains signes astrologiques fonceurs peuvent expérimenter va monter vite, de plus en plus vite, mais si il est mal préparé, il va voir à un moment ou un autre, ses boussoles, ses cadrans et tout le tableau de bord de son avion ( corps pensées émotions) vibrer, s’affoler perdre le nord.

Il doit contrôler !

Ce qui contrôle c’est l’état juste de la pensée- la maitrise des émotions sinon et bien....  il va finir en piqué et s’écraser au sol !

Bel avance n ‘est ce pas ! on retrouve là l’incarnation parfaite du mythe d ’ICARE !

 

Donc pas à pas ou battement d’aile après  battement d'aile, la lumière se fait jour en moi simplement parce qu’à mon origine, je suis une conception, un rêve de lumière, la lumière se reconnaîtra en elle même en ce qu’elle est , jusqu’à devenir elle : pure lumière !

Qui aurai t ‘il de plus beau que le retour dans cette source lumière, de Dieu comme préfère le nommer certains, se reconnaître par soi -même ,ne sommes nous pas venus pour cela ?

Pour fouler le sol de cette magnifique planète bleue, réuni, libéré vivant ,laissant sa lumière essaimer la trace de nos pas sur la terre, sans le vouloir mais juste parce que cela est !

Quel rêve mes gentils oiseaux !

Ainsi le livre de l’ étrange histoire des oiseaux du Simorg se vérifie !

Le dernier oiseau arrivé se reconnait en sa lumière !

Le plus difficile au décollage est de s’assurer ,un bon technicien mécanicien, un téléguidage est parfois utile, on peut tout dire : il comprend tout, ainsi on se sent plus en confiance avec ce VOL, voler libre à la recherche de nous en lumière sinon quoi d’autre ?

On ne cherche pas à voler pour devenir célèbre ,reconnu ou riche ou autres ,ces valeurs font part de l’obscurantisme. On cherche son envol par ce qu’on veut se trouver, se rejoindre : soi, on veut intégrer JE dans :SUIS !

Maintenant, il est des entraînements plus terre à terre : cultiver son jardin est une source d’ enseignements, si vous ne désherbez point, si vous semez vos graines sur la roche etc … … … vos récoltes seront maigres !

Certains maîtres Indou ont entrainé leurs disciples à faire le ménage des années, un jour- eurêka- la lumière par l'illumination jaillissait !

Là rien n’est dégradant pour redevenir lumière toute tache est valable, ce qui l’anoblie est la façon dont on l'exécute :avec amour, avec conscience ,avec respect, avec intégrité ,ainsi on se prépare à s’envoler !

OM TAT SAT*

(*Qu’il en soit ainsi si cela est !

15 Janvier 2015

Mariam de sainte Cécile

 

 

Les CondorsLes Condors

Les Condors

Lire la suite

L'étrange chemin de la VIE passe par la MORT!

4 Janvier 2015 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Articles et textes

L’étrange chemin de la VIE passe par la Mort !

Toute expérience est personnelle, en ce sens qu’elle implique l’énergie d’un être. Elle va jouer et influencer certains paramètres de sa psyché. La quintessence de ce vécu exprimé par la personne, le tracé qu’elle va en ressortir en paroles, en actes, en actions n’est que ce qu’elle a pu elle même en recueillir .On voit combien il serait dévié d’en tirer une généralité pour servir de référence à quoi que ce soit !

La multitude des êtres expriment ainsi des variantes d’expériences plus ou moins proches ou opposées les unes aux autres .Selon la pureté de son pouvoir expressif un certain pourcentage sera restitué par l’être, en sachant que peut être 75 %de l’ expérience resterons intransmissibles car n’étant perceptibles que par les sens du silence.

J’ai donc profondément réfléchi sur le fait de retransmettre ou non le vécu de mon expérience. Au fil des jours et compte tenu d’un changement radical de mes fonctionnements d’émotions, sentiments, pensées, jusqu'à la forme physique, j’ai choisi de vous la relater le plus fidèlement possible ainsi que ses prolongements.

Une fois n’est pas coutume, Je me trouvais à des milliers de kilomètres de mon lieu de résidence habituelle, en vacances on peut dire, donc l’esprit porté sur le contexte du moment.

Pourtant le 25 Octobre 2014 à 19H 30 je percevais un dérangement d’énergie qui venait percuter les miennes, une sorte de sollicitation qui influait sur mes émotions, c’était dérangeant alors que le contexte du moment était à la joie !j’écoutais cet appel, je trouvais qu’il se dirigea vers un ami que je nommerai X. N’ayant aucun moyen de communication direct, je regardais par accès internet son blog, sur lequel il rendait hommage à un autre ami musicien qui venait de décéder.

Brutalement la simple vu de ce texte me mit directement en contact avec cet ami que je nommerai R. Je dois dire que les deux amis échangeaient régulièrement leurs idées spirituelles, principales recherches pour L’un et l’autre, donc je comprenais que R aurait voulu donner des informations à X en direct, mais que ce dernier ne pouvait l’entendre. Ma capacité médiumnique se prêtant plus au message je pouvais servir de transmetteur. Je précise que R était étranger son français parfois présentait d'étranges formes ! J’écoutais !

Voici la retransmission exacte :

M: Bonjour R, je t’écoute,

R:Ce que j'aimerai c'est de partager avec X le sens de mon expérience!

M:D'accord je vais lui dire,

R: Oui....merci.......mais on dirait que tout c'est pas vrai....

M:tu veux dire les sensations que tu perçois?

R:Tout....je suis léger...clair...et tout entouré de fils...

M:Oui je les vois, c’est difficile à décrire c'est comme le cocon argenté d'une toile d'araignée, et ça bouge au gré des émotions vibratoires que tu dégages, (je comprends : c'est comme une matrice de retour, le placenta pour renaître) merci R tu me fais voir quelque chose que je n'avais jamais vu, chaque fils est connecté avec un point d’énergie de ton ancien corps ce cocon va gommer R pour te permettre de redevenir toi, l’original.

R:On est venu me chercher (les êtres qu'il aimait) puis je me guéri dans ce cocon après j'irai rejoindre le entier du groupe

M:Que veux tu dire à X?

R:Quand on a beaucoup parlé d’ici (avec X) je peux dire qu'on rêvait sur là ou je suis maintenant, je suis tout léger même sur les idées. On a la tête dure sur la terre, ici il n'y a pas des paramètres de repaire.

Juste des lignes qu' on sens qu'on sait...;merci que tu m'écoutes...tu es comme une spirale (rires..;une sirène...)ceux qui écoutes comme toi on ce dessin..;un entonnoir à l'envers qui plonge dans nos fils de lumières, le grand pavillon vers celle qui écoutes.

M:C'est la première fois que l'on m’explique la clairaudiance de cette façon, c'est très intéressant.

R: C'est que je le vis d'approche (rires).

M:Qu'est ce qui te motive à vouloir le dire à X?

R:Pour la musique............. la musique passe bien..... S’il joue il devient un entonnoir comme toi aujourd'hui j'ai juste ça à lui dire avant que les fils m'emmènent ou que je suis (suivre) les fils de lumière.

M:R C'est différend de tout ce qu'on pense? De ce qu'on dit?

R:Je ne sais pas encore mais ce qu’on a beaucoup parlé (avec X) c'est moins compliqué ça va plus vite, on regarde dehors (quand on est sur la terre) là je suis dedans donc ça ne compte pas (avant)- tout ce qu’on a fait sur la terre)

M : Le fait que mon entonnoir te capte peux t’il ralentir ta reconstruction?

R:Non, mais je pensais dire à X"parle moins et joue plus" (musique)

M:Houlà... si je lui dis ça, il va croire que c'est moi qui interprète!

R:Rires.....mais c'est vrai, je lui disais....je vais dormir (l'intensité d'énergie de communication baisse) merci....tu peux ranger ton entonnoir....

M:( Je sens qu'il tenait tellement à faire un signe à X son frère de cœur avant de continuer sa route que maintenant libre il va aller encore plus léger)

Au revoir R …..!

-Après avoir retranscris au propre ce texte pour le remettre à, notre ami commun je réalisais que quelque chose c’était passé pour moi, j’avais perçu avec une clairaudiance plus accentué.

J’avais vu en clairvoyance des détails qui allaient se révéler au fil des jours, que je ne peux répercuter par écrit, mais surtout que j’avais ressenti une sorte de « clairsentisens «.

J’étais un corps support sur terre mais tout mon tout avait basculé avec lui avec R ce qu’il percevait je le vivais, c’était horriblement troublant en fait, j’étais moi, j’étais lui, je n’ai pas eu trop le temps d’analyser sur le moment, prise par le contexte et heureusement je crois !

Le lendemain un autre message vint compléter le premier ! Tout aussi percutant me maintenant dans le même sillon de force, hélas inexprimable en paroles écrites.

Le message venait d’une énergie sans nom, le voici:

La mort est un état rigidifié du corps, le constat établi par autrui d’un élément statique qui va se déconstruire de ses molécules peu à peu.

Alors que ce qui animait ce corps (précédemment) va crée un processus, en premier à partir de ce corps un appel vers un monde intérieur, comme pour une naissance dans le corps depuis une matrice maternelle.

Le processus est enclenché par germination ou fusion de cellules souches, le corps se crée car l’esprit et l’âme personnelle l’ont décidé, ce processus contient à sa naissance le germe même de sa mort et de son retour sur le tracé de sa destinée.

Le moment venu le déclic se produit créant la situation adéquate. L’être en partance ou en retour a la prescience de son voyage, il va donc mettre en place certains paramètres dans le plan physique :tel que arrêt du processus biologique, dans le plan de la psyché : création de pont de passage, ainsi ce manifeste l’image de personnes qu’il a aimé, qui lui sont chers, ce ne sont pas ces êtres qui en réalité se manifestent, car ils ont poursuivi leur chemin ,ils sont différends ,mais ils sont conscients de cet appel et ils acceptent d être attirés par cette sollicitation à laquelle ils envoient un hologramme de leur apparence ancienne.

Le mouvement va donc reforger des images adaptées à lui de ses êtres de sa famille, ces appels le décrochent de sa vie terrestre, il accepte en douceur de s’éloigner de ce qu’il est sur terre. Son souffle cesse, il est alors aspiré dans un tourbillon une sorte de tunnel, il éloigne ou il jette du lest des images de son passé remontent, les fameux trois jours nécessaire à cette rétrospection.

Ensuite vient après un autre ascenseur avec une lumière intense c’est généralement là que les êtres qui font une A N D E s’arrêtent car ensuite le retour n’est plus possible, le lien support étant définitivement rompu.

Dans cette partie ou la lumière appelle l’être à sa propre lumière, il peut se passer des arrêts comme sur des porches ou l’être peut se coincer, là se trouve les revenants les êtres qui ont un très grand désir à réaliser. ils attendent, si ils vont vers le centre lumineux, ils comprennent que les amis hologrammes qu’ils se sont crées ne sont plus qu’ils sont autres ,pour les rejoindre, ils savent devoir se ressourcer se guérir ,alors les fils argentés les enrobent comme un cocon se connectant à tous leurs centres énergétiques, les nadirs, les vortex, les chakras, etc. … ( similitude avec le placenta et le cordon ombilical) cette transformation va finir de gommer leurs émotions et leurs souvenirs mais leur laisser une mémoire(disquette) .

Selon les cas ce sera plus ou moins long, c’est un endormissement, une gestation, à un moment donné le cocon se retire, l’être est pure lumière il se perçoit uniquement de l’intérieur, c’est alors qu’il a rejoint l’unité de ses semblables.

Il sait le groupe( comme la famille sur terre) qu’il doit rejoindre car il se reconnaît par son appartenance, cette évidence lui indique dès ce moment là à quoi son énergie va être destinée. Le concept d’individualité est effacé alors le concept d’unité se place de lui -même.

Nous avons souscris à vous donner cette information ainsi qu’à vous permettre de voir ce processus pour cette âme qui expérimente ce désir : de vous le communiquer ! Il est évident qu’un être conscient de son chemin passe aisément cette naissance à lui même.

Vous comprenez qu’avoir une communication avec l’être que vous avez connu en le maintenant sur votre plan est assez déséquilibré, voir irréelle, par notre groupe de clairs- conscients, par contre si vous vous juxtaposez dans le processus alors un accompagnement des deux parties peut se créer par un enrichissement mutuel d’informations.

Un pas de plus est ainsi franchi dans la réserve de ce qui est. Tu peux voir que cet être a accepté de quitter sa forme de R…. et de se revêtir complètement de ce que vous appelez : votre habit de lumière. Tu peux voir que son apparence de sommeil, le rends très heureux, très réjoui qu’il a hâte de se retrouver.

Il est bon pour vous de comprendre par cette fusion, cet état d’être.

En toute paix pour vous la multitude des êtres lumières.

Dimanche 26 octobre 2014 16H34

-Apres ce message, il y eu une sorte d’infusion comme si mes cellules souches accueillaient multipliaient cette énergie.

La première impression était que cette « chose » était trop grande pour ce que j’étais ,pour que je puisse la contenir, mais petit à petit TOUT s’installait, une sorte de fulgurance, la possibilité d’être là et partout en même temps.

Ce qui me troublait le plus c’était ce que j’avais perçu au bord de la lumière, l’inexplicable.

Mais je vivais l'unité avec ses individualités, imaginez un grand nuage de toute conscience et en même temps il est possible pour un être de sortir : blob ! Une individualité. Et plop l’individualité replonge dans son unité !

Tout à fait idiot de vous conter cela en mots pourtant je ne vois rien d’autre. A ce moment, moi je pensais : tout ce qu’on apprend sur terre cela aide et ?…alors l’unité m’a pris ou j’étais, alors rien de tout ce qui existe sur la terre, les enseignements, la spiritualité la plus précise, le vécu, le bien, le mal, tout et tout………………..

RIEN en unité plus rien mais le TOUT dans l’unité et on sait qu’on sait !

Voilà il ne restait rien de moi juste ON SAIT QU’ ON SAIT ! …..et sur terre ?

On ne sait rien pour la bonne raison que ce n’est pas possible !

VOUAH ! Voilà de quoi changer le regard, car impossible de dire : c’est faux, quand toutes mes cellules avaient bu, (oui boire) cela !

Vous comprendrez aussi le changement de comportement que cela provoque ?

Il est des choses ou il est impossible d’adhérer, d’autres de permettre encore, mais le mieux pour respecter les expériences des autres c’est : le silence !

Au fil des jours suivants d’autres paramètres sont venus étayer ce contact, c’est encore un chemin terrestre comme j’aime à le penser et faire des activités quotidiennes permets de cheminer dans le corps car le risque de lâcher trop vite nos semelles de terre est de déclencher la folie !

Tout ce qui est inexpliqué si on l’expérimente trop vite c’est des grains de folie pour ceux qui ne peuvent l’accepter (car non prêt) mais un jour, à leur heure, ils le seront.

Retenir juste que dans le tout possible on sait qu’on sait et qu’il n’existe rien d’autre puisque on est dans le TOUT du RIEN !

À vérifier par vous même si cela est votre chemin !

L’illusion est donc totale rien ne lui échappe pas même l’illusion de l’illusion !

Sachez que l’expérience du rêveur depuis l’unité qui crée le rêve que nous vivons chacun sur terre, cette illusion est tellement belle ,d’une intraduisible beauté que nous ne pouvons que remercier de la vivre et ne pas chercher à quitter le rêve avant notre heure même si nous savons qu’un jour nous saurons que nous savons !

Retranscris ce jour 4 janvier 2015 par Mariam de Sainte Cécile

C'était un joueur de psaltérion.....

C'était un joueur de psaltérion.....

Lire la suite