Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Mariam de Sainte Cécile

*Inspiration sur le chant de la pierre*

29 Janvier 2016 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Poésies-Textes Poétiques

*Inspiration sur le chant de la pierre**Inspiration sur le chant de la pierre*

      

 Poussières d étoiles posées sur terre,

Me suis crée, par cristallisation,

Le vivant, en  minéralisation.

Humain en chemin,tu marches, tu erres,

Cherchant le sens de ton existence.

Tes yeux me voient, si  ta main m’a touché,

A ton insu , mon cœur  t’ a appelé,

De toi à moi ,peu de différence.

Par  les termes ou tu me définis,

Entre mes composantes  chimiques,

Ma  cartographie  géométrique ,

Je suis autres formes en poesie.

J’ouvre en ta conscience un plein,

D’ espaces que tu ne peux concevoir.

Est mien,La musique d’un temps lointain,

Qui chante au  cœur , pour me recevoir.

De toi, je suis.Pour savoir m’écouter,

Je te demande juste de m’aimer.

 Mariam à Sainte Cécile.11Janvier 2016.

 

Lire la suite

L'écoute.

28 Janvier 2016 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Channeling Messages

L'écoute.

 

L’écoute.

Il existe plusieurs niveaux d’écoute.

Le premier est l’écoute non attentive, allant d’une échelle de 0 à 10.C’est un son entendu sans chercher à l’approfondir .Il va disparaitre rapidement sans laisser de trace. Exemples : passe moi le sel, ferme la porte, il pleut, etc.

Le deuxième écoute est celle qui sollicite nos émotions, elle nous interroge, nous interpelle. C’est une écoute à laquelle nous allons réagir, voir rugir car cette écoute sollicite nos paramètres de pensées, de comportements, nos limites de conscience.

C’est une écoute à partir de nous même. Elle inclut l’autre que comme partenaire d’échange ouvert ou fermé selon l’état d’être des personnes participantes. C’est une écoute qui favorise le dialogue, les négociations.

C’est l’écoute la plus répandue, celle qui voudrait comprendre voir non comprendre.

La troisième sorte d’écoute est une écoute à partir de l’autre. Elle demande de la compassion, une conscience ouverte, un état d’amour altruiste.

Cette écoute peut être vis-à-vis de tous organismes vivants, pierres, arbres, animaux, genre humain.

Cette écoute se pose donc en abstraction totale de toutes pensées, paroles et actions de celui qui écoute. L’écoutant doit être transparent, en vibration d’amour c’est encore mieux. L’écoutant et l’écouté doivent être UN.

Cette écoute se pose en différentes couches superposées.

La première couche est le son de la parole émise.

La deuxième couche est le sens des phrases ou ce que semble vouloir dire l’être.

La troisième couche est la cause qui lui fait exprimer ces dits.

La quatrième couche est composée des fluctuations d’émotions qui s’agitent en lui et qui lui permettrait s’il les décodait d’exprimer tout autre chose.

La cinquième couche est un réservoir des pensées perturbatrices inconscientes provenant de lui même ou extérieurs à lui-même.

Une écoute parfaite va éclairer comme un phare, elle perçoit chaque couche avec ses différences et en même temps elle ressent un tout en un point du temps présent ; car l’écoute est uniquement au présent !

 

Une Personne clairvoyante mieux clair-consciente est hors du temps, passé et futur n’existe plus, son écoute est consciente, visuelle et vibratoire de tous les autres points qui existent mais uniquement au temps présent.

Ces points ne vont plus être en avant ou en arrière, à droite à gauche donc linéaires mais superposés comme si tous se déroulait instantanément en même temps !

L’espace de l’unité fonctionne également de la même manière, nous sommes tous séparés et un à la fois. Le temps terrestre se mesure mais à la fois, il est dans le non temps.

Cette écoute requiert un état de sagesse car si elle est involontaire alors le respect dû à l’autre doit être le silence de ce qui est compris.

Si cette écoute est le résultat d’une demande, l’écoutant se doit dans la réponse donnée de discerner ce qui doit être dit de ce qui ne doit pas l’être, ce qui peut être accepté par la conscience du requérant.

La Troisième écoute est celle qui comprend car elle est un avec celui qui s’exprime. Cette écoute est celle des plans vibratoires élevés.

 

En résumé l’écoute donnée aux autres sera fonction de qui nous sommes !

 

Mariam de Sainte Cécile 28 Janvier 2016

 

Lire la suite

BON SENS ou NON SENS

22 Janvier 2016 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Articles et textes

BON SENS ou NON SENS

BON SENS ou NON SENS

Le BON SENS  coule de lui-même car il est le prolongement de la source harmonique de l’univers. Il s’établit en tous et toutes choses. Il est le fil-guide support de la vie.

Toute création : minéral, végétal, animal a en elle même ce principe établi qui la guide depuis sa source première.  Pour ces trois groupes,  le BON SENS est instinctif. Il est  partie intégrante des composantes des mouvements de vie  de ces groupes.

Le NON SENS est le chemin détourné ou dévié  de la source première. Ce chemin  ramènera au BON SENS par vérifications et rectifications.

Le NON SENS reste le privilège de l’homme, fils de l’OM (la création- la source- le père ou tout autre nom  choisi par les fils ou les filles de la terre en fonction de leurs pensées).

L’humain oscille entre BON SENS et NON SENS ainsi qu’un enfant qui apprend à marcher. L’homme humain  a  le privilège dans sa recherche d’indépendance  à  se guider lui-même, il a aussi la responsabilité d’assumer ses NON SENS.

Ses NON SENS sont souvent pour lui une affirmation d’expression de ses pensées, mais par la même un enferment ou il se complet, s’affirme et par la même se détruit, ce qui le mènera au BON SENS ,  donc à une harmonie de ses comportements  dans la cadre adéquat en fonction de ses moments de vie !

L’état d’être qui  précède et engendre les comportements de vie est l’expression d’une perception d’ouverture ou de fermeture de conscience.

Quelque soit le positionnement de l’être humain  sur des valeurs : matérielles, spirituelles, religieuses, politiques, ou scientifiques, philosophiques ou tout autre groupe de pensées, L’ouverture de conscience seule va communiquer une voie de sagesse harmonieuse et universelle.

La fermeture de conscience va amener à des opinions, des dogmes, des positions rigides.

L’ouverture ou la fermeture sont  déclenchées par l’intérieur de l’être. C’est un mouvement spiralé qui tourne en rond si la pulsion de conscience donnée de l’intérieur ne lui permet pas de s’élever!

Voila pourquoi le BON SENS est dit : inné ou principe de sagesse !c’est le plus court chemin, vers l’homme réalisé.

Imaginons que le yin soit le BON SENS et le yang le NON SENS, on voit qu’ils s’interpénètrent que l’un, ramène à l’autre. Ils se justifient l’un par l’autre.

Tout NON SENS par le déséquilibre qu’il engendre tombera comme un château de cartes car il est déconstruction d’un principe d’évolution de la source tout en y participant. Il est  un retour à la source première qui passe  par le chaos.

En aveugle,  pensant qu’il voit, qu’il sait,  L’homme  crée son chaos, qui le mènera à sa source.

L’homme sage sait qu’il ne sait pas, que tout est illusion. Il contemple l’harmonie dans la disharmonie. Son silence évoque sa participation, car il est simplement UN TOUT  avec tous les autres groupes !

Sans se poser de questions : L’eau coule dans le BON SENS, l’air se meut dans le BON SENS, la terre respire dans le BON SENS, le feu s’élève dans le BON SENS, l ’éther aime dans le BON SENS !

Ce texte a pour toi le sens depuis lequel tu le comprends : BON SENS OU NON SENS !

Mariam de Sainte Cécile 22 Janvier 2016

 

Lire la suite

Promesse

15 Janvier 2016 , Rédigé par Mariam de Sainte Cécile Publié dans #Poésies-Textes Poétiques

Promesse

Promesse.


Au coeur de l'hiver,je sème les grains bonheur du printemps.


je suis,

Dame des champs,des bois et forêts, des landes et bruyères.


je danse sur les terres rousses,les mousses vertes,les neiges immaculées.

 

Qui me voit passer suit la traîne de mes jours enchanteurs.

 
Mariam de Sainte Cécile .15 Janvier 2016

Lire la suite